Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 12:04

 

mise à jour janvier 2015

 

Un lien utile => http://iv-oam.blogspot.fr/

Vous pouvez exporter votre blog vers Eklablog

 

 

Je viens donc vous parler d'Eklablog, qui me paraît être la meilleure alternative à OB à l'heure actuelle.

 

Ses points forts :

- une interface intuitive, ultra-simple avec visualisation en direct de toutes vos modifications.

- liberté totale de la mise en page par simple glisser-déposer des modules souhaités.

- une personnalisation très poussée sans passer par du codage CSS.

- la possibilité néanmoins de rajouter du code CSS.

- la possibilité de gérer un blog à plusieurs, avec en plus, deux niveaux de "permission" pour vos collaborateurs, pour éviter par exemple que votre compère ne décide un jour de supprimer le blog suite à une dispute.

- la possibilité de créer plusieurs blogs avec une seule adresse email 

- la possibilité de rendre votre blog privé avec accès par mot de passe, sans que ce soit payant. Mieux! Vous pouvez mettre un mot de passe sur des pages de votre choix. Devenu payant via l'offre Premium (109 euros/an)

- en plus des contenus classiques, vous pouvez publier / intégrer des sondages, des forums ...

- le choix d'afficher ou non les icônes de "partage" (facebook, twitter ...)

- le forum d'aide est convivial, facile. Le staff, très réduit, est très réactif et communique drôlement bien! Ils sollicitent même l'avis de leurs bloggeurs sur des expériences. Rare!

- et SURTOUT, la possibilité d'importer votre blog OB (articles et commentaires) ... YES!

 

 

Les points faibles :

- environ 25 thèmes (designs) seulement, mais comme on peut tout, absolument tout personnaliser, ce n'est pas trop grave.

- les réponses aux commentaires ne s'imbriquent pas dans la discussion, on répond en postant soi-même un comm', et pour éviter le désordre, vaut mieux commencer ses réponses par @"pseudo"

 

Euh ... c'est tout pour le moment.

navigation-copie-1(cliquez sur l'image pour la voir en grand)

 

Un autre point fort de cette plateforme, c'est de vous proposer de vous familiariser avec l'interface en faisant joujou comme des fous sur leur blog démo. À vous de voir!

 

Un fil de discussion dédié aux ex-OB arrivant sur Ekla est ouvert dans la section "cafétéria" du forum d'Eklabog ; vous pouvez y poser vos questions et partager vos astuces de débutant(e)! ;)

 

Un autre, de OB à EB comment ça marche, pour vous familiariser avec le vocabulaire EB

 

MES BLOGS

 

"My name is Jones", la poursuite de ce blog-ci, là-bas : http://mynameisjones.ek.la

"Répertoire Eklablog", où nous sommes plusieurs à tenter de créer un annuaire dynamique des blogs Eklablog actifs : http://repertoire.ek.la

20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 19:42


Il est grand temps que je change d'article, d'abord pour cesser de faire de la mauvaise pub à Nymphéa, et justement, pour vous conter un peu notre rencontre ... là ... dans son petit paradis ... là ... au bord du ciel, dans les Causses, à deux minutes des Gorges du Tarn ...

Samedi soir, Nymphéa m'a emmenée voir le "bord du ciel", le Point Sublime, en plongée directe sur les Gorges du Tarn ... Vertiges de toutes les couleurs ... Le silence ... Les abîmes ... Force et fragilité naturelles ...











Sans chichis, nous avons mangé des frites, papoté à bâtons rompus, admiré le ciel et la terre, fumé quelques cigarettes en regardant la lumière tomber ... Il faisait délicieusement doux, le monde était ailleurs ... Nous, nous étions là.

Le lendemain matin, balade autour du village ...





















Nous avons, comme de bien entendu lorsque des bloggeurs se rencontrent, devisé de la blogosphère, des raisons qui nous ont amenées à ouvrir un blog, de la manière dont nous faisons les choses dans ce drôle d'univers pas si virtuel, comme il faut savoir s'en détacher, tant c'est chronophage et même, usant physiquement si l'on n'y prend garde ...
Nous avons aussi su (quand même!!) parler de toute autre chose, nous, la vie, les gens, le monde, les fleurs, les arbres, ... et la mare de Nymphéa ...J'étais tellement dévariée par cette histoire d'ânes que j'en ai oublié de prendre des photos!! Humpf, scrogneugneu ... Mais vous pouvez la voir, cette jolie mare, sous plein de coutures différentes, sur son blog   ;-)

Merci à toi, Nymphéa, pour cette parenthèse ... et pour cette rencontre .... Tu le sais, je reviendrai voir ta mare à toutes les saisons  ;-)









;-)
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 18:49


Dans la catégorie "On marche sur la tête" ...

Je pourrais vous parler des melons qui poussent ici sur des centaines d'hectares, se font emballer en cagettes direction Rungis et reviennent dans les supermarchés du coin quelques jours plus tard ... après 2000 km de transport en camions et une bonne augmentation du prix ....

Ou des légumes (je ne sais plus lesquels) que l'on fait pousser hors-sol du côté de Naples ...

Et aussi des haricots verts chinois qui commencent d'envahir nos rayons de surgelés ...


Mais ce soir, sur France 5, à 20h30, est diffusé le documentaire de Béatrice Limare, "La rançon de la fraise", qui vient souligner en images les différents articles que Claude-Marie Vadrot a publiés à ce sujet pour Politis depuis 2007, après qu'il ait pris connaissance d'une initiative de WWF d'aller voir de plus près d'où venaient ces fruits sans saveur apparaissant sur les étals de supermarchés dès Janvier.
Vous pouvez lire une version actualisée et en accès libre ici ; ce premier article avait fait le tour du Net à l'époque. Le 6 mai dernier, M. Vadrot a publié un nouvel article passant la bonne nouvelle que la consommation de ces fraises avait chuté d'un tiers face à la méfiance des consommateurs  -  mais ajoutant au passage que certains producteurs français avaient pris la relève en utilisant les mêmes méthodes et les mêmes produits.

Quelques faits et chiffres pour comprendre ce cauchemar :
* en 2008, c'étaient quelques 90000 tonnes de ces fraises andalouses qui se déversaient en France, à raison de 10 tonnes par camion parcourant 1500 km minimum, rien qu'à l'aller.  (= 9000 voyages X rejets de CO2 ...)
* alors que le fraisier est une plante vivace pouvant vivre et produire (voire se reproduire, selon les espèces) durant plusieurs années, les plants utilisés dans cette industrie sont détruits en fin de "saison" ; de nouveaux plants sont mis au frigo en plein été afin d'accélerer leur développement, puis installés, à l'automne, sur du plastique noir dans des serres montées sur des terres préalablement nettoyées et stérilisées au bromure de méthyle (définitivement interdit depuis 2005) et à la chloropicrine (autre poison provoquant de graves troubles pulmonaires). Ensuite, les fraisiers sont biberonnés 24 heures sur 24 à l'engrais, aux pesticides et aux fongicides.
* 6000 hectares dédiés à cette seule "culture", aux abords du parc national de Doñana (fabuleuse réserve d'oiseaux migrateurs et nicheurs) ; il semble même que certaines exploitations empiètent illégalement sur ce parc, et par ailleurs, 2000 hectares de forêts ont été rasés à cet effet.
* l'eau provient en partie de forages plus ou moins autorisés, et est prélevée dans des quantités telles que la région est menacée d'assèchement ... sans parler de la pollution des eaux souterraines et des sols qui s'accumule peu à peu
* en fin de "saison", environ 5000 tonnes de plastiques sont brûlées sur place, ou enfouies un peu n'importe où, ou simplement laissées aux caprices des vents  (l'on sait notamment ce que les dauphins en font ... ils les avalent et meurent ensuite de ne plus pouvoir se nourrir ...)

Et c'est sans parler de la main d'oeuvre marocaine ou roumaine employée pour un salaire de misère, en échange d'un logement précaire où l'on brûle le plastique pour se réchauffer le soir ... et de l'augmentation de nombreuses maladies respiratoires / de peau.

Devant la catastrophe écologique qui semble menacer, la médiatisation de plus en plus gênante, la chute de la consommation, l'avenir est déjà là : délocalisation au Maroc, avec des méthodes à peu près similaires ... avant de commander des fraises chinoises ...

Certes, ces articles de presse et ce documentaire pointent du doigt l'Espagne. Ce qui permet d'ouvrir les yeux à des citoyens de plus en plus nombreux à ne plus vouloir consommer de cette saloperie, qu'a même pas le goût à la fraise.
Le problème, grandissant, et décourageant parfois, c'est que cette même manière de marcher sur la tête touche des régions françaises (la garriguette périgourdine en provenance de Vergt (24) semble avoir également poussé dans des terres nettoyées au bromure de méthyle, par exemple ...), d'autres régions d'Europe et du monde ... et à peu près tout ce qu'on mange....
Ouais ... ça devient carrément fatigant de se poser des questions à chaque achat.
Et je pense à l'une de ces remarques de Pierre Rahbi, piochée dans la vidéo que Fée des Agrumes avait postée :

Bientôt, on ne se souhaitera plus "bon appétit!", mais "bon courage!"


ou "Bonne chance!!"




Et le rêve de la fraise, alors??

Ben, c'est de pousser dans le jardin de mariev, avec de l'eau quand elle y pense, zéro produits, un don aux escargots et mini-limaces, beaucoup d'amour et d'admiration ... ce qui donne une production d'environ 500 grammes tous les 3 ou 4 jours

Ou de pousser dans une jardinière sur un balcon ou un rebord de fenêtre (avec un peu plus d'eau, quand même, hein ...)
Si, si ...

21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 19:44

J'ai des musiques dans la tête!!! ... Toute la journée ... Et depuis peu, j'avais de la guitare et de la mandoline, façon René Aubry.

Multi-instrumentiste, il joue du bouzouki ou de l'harmonica, de l'accordéon, des claviers, du banjo .... ou donc, de la guitare et de la mandoline ...
Il compose ses propres albums, mais aussi la bande-son de films (Malabar Princess, Killer Kid ...), pour des spectacles de danse (notamment avec Carolyn Carlson, qui fut sa compagne) et collabore avec le marionnettiste Philippe Genty...



Je le connaissais assez peu, n'ayant qu'un album de lui ("Invités sur la Terre") que j'ai ré-écouté avec plaisir récemment. En fouinant, j'ai trouvé ce très chouette morceau, "Chaloupée" ... et pleins d'autres, très beaux.

René Aubry écoute intensément les sonorités de chaque note possible, ses échos et ses résonnances, le cristal ici, le cuivre là ... explore les dialogues potentiels entre certains instruments et toutes sortes d'influences. Certains de ses morceaux nous emmènent gambader dans les prés, ses doigts galopent sur la mandoline ... quand d'autres nous invitent à regarder la Terre depuis l'espace, ou plus simplement à attendre que pousse une fleur  ;-) ... mêlant toujours des influences tziganes, des rythmiques africaines ou cubaines, un zeste de jazz et une rasade de classique (liste non exhaustive)

La "rené aubry's touch" se dégage assez rapidement à l'écoute de quelques unes de ses compositions : une tendresse infinie, une folle passion pour la musique ... Il me reste 16 autres albums à découvrir, chouette!!

J'ai une liste de "trucs" à faire longue comme mes bras et mes jambes réunis ; je viens d'y rajouter : voir René Aubry en concert




Vous pouvez découvrir d'autres morceaux sur sa page MySpace
, dont le très beau et assez spatial "Le Givre et l'Oubli", si vous avez 4 minutes ...



pochette réalisée par Mattoti

Published by mariev - dans musique
commenter cet article
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 10:00





Ma préférence à moi




Fleur qu'on ne peut cueillir


Fragile entre nos doigts



Sa force ...



... notre désir








Photos prises le 15 mai 2009 vers 17h30

Published by mariev - dans nature
commenter cet article
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 20:30

mhhhmh, le fond de l'air est un peu frais, mais
  y'a quand même du soleil, et ça c'est tout bon ...

Alors? Qu'est-ce t'en penses?

Bon ben moi, j'y vais!

Et merde de mouche, la revoilà!!




.............




Zuteuh, je ré-essaye ...

Alors?

Ch'ais pas ... ch'uis fatigué ...

Elle est là, non?

Hey, ça a bougé!

Bon, allez, je veux bien poser ...

Et j'me barre
Y'a pas d'lézards
Y'a plus d'lézards!!
J'en ai marre!!


Published by mariev - dans bestiaire
commenter cet article
8 mai 2009 5 08 /05 /mai /2009 21:24

Pourquoi veux-tu que je te décroche la Lune?



Regarde ... on peut l'attraper ...




et la mettre dans une petite cage de branches, juste le temps d'un rêve et d'un douzième de rotation terrestre




T'inquiète, pequeño loco ... Elle reviendra demain ...







euh ... je ne parle guère l'espagnol, j'espère ne pas dire une ânerie   ;-)

21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 19:00




a) je collectionne les gants de toilette
b) je fais du "happening" confidentiel dans mon jardin
c) je ne sais pas ce qui m'est passé par la tête





a) les lapins et les cloches de Pâques ont fait caca partout
b) invasion de mini-taupes
c) les lutins se vengent de la disparition du terrain de cross
d) j'ai mangé tellement de chocolat que j'ai bavé partout
e) je "répare" le gazon






a) j'ai fait un safari photo spécial "escargots en nocturne" : bilan, un mort et cinq photos ratées






a) je collectionne les pierres
b) j'ai construit un muret
c) j'ai démonté un bac à fleurs du village
d) j'ai certainement un projet






a) qui a bu boira
b) on voit quand j'ai bu, jamais quand j'ai soif
c) in champagnum veritas






a) "La Grande Evasion"
b) "La Poursuite Infernale"
c) "Fast and Furious 4"
d) "La Vie est un Long Fleuve Tranquille"
e) "Terminator"


Vous Êtes Ici...

Avec...

  • mariev
  • écrire, lire, rêver, dessiner, planter des fraises et des petits pois, enseigner, écouter de la musique, observer les fourmis, chanter, casser des trucs; des fois faire le ménage et payer les factures
  • écrire, lire, rêver, dessiner, planter des fraises et des petits pois, enseigner, écouter de la musique, observer les fourmis, chanter, casser des trucs; des fois faire le ménage et payer les factures